2021 / Production

Programme d’efficacité du parc de production

Comme étape importante dans la poursuite de la carboneutralité d’ici 2050, ENMAX prévoit réduire ou compenser 70 % de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de types 1 et 2 d’ici 2030 par rapport au niveau de 2015.

Cette démarche englobe le plan élaboré par l’entreprise pour réduire ou compenser les émissions de GES associées à son parc de production en investissant dans des mesures d’amélioration de l’efficacité et dans de nouvelles technologies.

ENMAX Energy est la filiale albertaine d’ENMAX qui exerce ses activités dans les sous-secteurs de la production et de la vente au détail d’électricité. Sa philosophie et son programme d’efficacité stratégique prévoient des investissements clés destinés à réduire l’intensité des émissions de ses installations, tout en assurant la fiabilité et l’efficience des activités. Cette approche consiste notamment à mettre en place, à son Crossfield Energy Centre, un groupe turbo-alternateur hybride électricité-gaz naturel – une première au Canada. Le projet est financé par Emissions Reduction Alberta. Cette technologie unique en son genre combine un système de stockage d’énergie par batterie avec un groupe turbo-alternateur à gaz déjà en place pour fournir une alimentation de secours sans brûler de combustible.

L’exploitation commerciale de cette installation, qui a débuté en mai 2021, devrait réduire d’environ 80 % la durée de fonctionnement du groupe et éviter ainsi l’émission de 45 000 tonnes de GES par année.

De plus, ENMAX a mis à niveau les groupes turbo-alternateurs à son Sheppard Energy Centre (SEC) en ajoutant des composants technologiques de pointe qui permettront d’accroître la puissance tout en réduisant les émissions. Ainsi, la société a pu ramener l’intensité des GES en deçà de 0,38 tonne d’équivalents de dioxyde de carbone par mégawattheure (éq. CO2/MWh) au SEC, qui est déjà l’installation de référence dans l’industrie albertaine pour ses faibles émissions.

ENMAX prévoit mettre à niveau en 2022 les groupes turbo-alternateurs de son Calgary Energy Centre et s’attend à une réduction similaire des émissions à cette installation. Depuis 2018, l’intensité des émissions de GES du parc de production de l’entreprise a diminué de plus de 100 000 tonnes d’éq. CO2 par an.

Hydro-Québec

LineDrone

Hydro Ottawa

Aménagement d’un pré de pollinisation au poste de transformation municipal Cambrian